Microsoft Office Tutorials and References
In Depth Information
ment. Chaque mensualité est composée d’une partie de capital et
d’une partie d’intérêts. En d’autres termes, à chaque mensualité,
vous remboursez votre dette (capital) et vous rémunérez l’établis-
sement financier qui vous a consenti un prêt (intérêts). La part
d’intérêts (donc de capital) est variable dans chaque mensualité
(elle est forte au début, puis se réduit au fur et à mesure des
mensualités, ce qui n’est pas surprenant car l’établissement ban-
caire veut être rémunéré au plus vite !). Il n’est pas aisé de calculer
simplement la part de capital (principal) d’une mensualité et, a
fortiori, de calculer la fraction de la dette déjà remboursée au bout
de x mensualités.
Pour calculer la part de capital (principal) dans une échéance
particulière, il faut utiliser la fonction PRINCPER . Ainsi, si vous
conservez les hypothèses de calcul de l’emprunt, la part de capital
de la 15 e mensualité est de :
=PRINCPER(7%/12;15;60;20000)
Soit -303,06 euros.
Quelle est, à présent, la dette restant due à l’issue de la 15 e men-
sualité ? Pour cela, il faut calculer la somme des composantes
« capital » de chacune des 15 premières mensualités et retrancher
ce total au montant emprunté (qui est la dette initiale) :
=20000+CUMUL.PRINCPER(7%/12;60;20000;1;15;0)
Soit 15 634,13 euros.
Le dernier argument permet de spécifier si les mensualités sont
payées en début ou en fin de période (0 = fin de période, 1 = début
de période). Dans cette fonction, tous les arguments sont obliga-
toires alors que, dans PRINCPER , les deux derniers peuvent être
omis (ce qui a été le cas, d’ailleurs).
Calcul des intérêts
Les fonctions INTPER et CUMUL.INTER (et non CUMUL.INTPER ) per-
mettent de faire des calculs similaires pour la composante « intérêts »
des mensualités.
Search JabSto ::




Custom Search