Microsoft Office Tutorials and References
In Depth Information
rage est donc bidimensionnel. Or, il peut être utile, dans certaines
situations, de faire appel à des cellules d’autres feuilles de calcul
du même classeur. Pour repérer ces cellules, il faut introduire une
« troisième dimension », en l’occurrence le nom de la feuille de
calcul « source ».
1. Dans le classeur que vous venez de créer, sélectionnez une
autre feuille (ou insérez-en une).
2. Sélectionnez la cellule A3 .
3. Saisissez = .
4. Cliquez sur l’onglet de la feuille où se trouve le tableau conte-
nant les données que vous souhaitez exploiter (dans notre
exemple, il s’agit de la feuille Mixtes ).
5. Sélectionnez par exemple la cellule J13 . Vous pouvez voir le
contenu de la cellule active dans la barre de formule.
6. Saisissez /7 .
7. Validez par [Ä] .
Figure 1.14 : Utilisation de référence tridimensionnelle
Vous obtenez sur la feuille la moyenne des capacités journalières
de production.
La syntaxe d’une référence tridimensionnelle est la suivante :
Feuille!Référence . Si le nom de la feuille contient des espaces, il
est entouré d’apostrophes, par exemple : ’Ventes Annuelles’!B8 .
Il est bien entendu possible de combiner les références tridimen-
sionnelles avec les références relatives, absolues et mixtes.
Plages de cellules tridimensionnelles
Vous pouvez faire référence à des plages « tridimensionnelles ».
Par exemple, la formule suivante permet de calculer la somme des
Search JabSto ::




Custom Search