Microsoft Office Tutorials and References
In Depth Information
Les fonctions concernant les nombres complexes permettent d’ef-
fectuer des opérations courantes (addition, soustraction, multipli-
cation, division), mais également des opérations réservées aux
nombres complexes (calcul du module, de l’argument, du conju-
gué…).
Conversions entre les bases
Dans la vie quotidienne, nous utilisons de façon implicite des
nombres en base 10. Il existe d’autres bases pour exprimer les
nombres. Les fonctions de conversion entre les bases traitent de
la base 2 (binaire), 8 (octale), 16 (hexadécimale) et bien sûr de la
base 10 (décimale), qui sont toutes, en particulier la binaire, très
utilisées en électronique et en informatique.
Le principe de représentation d’un nombre dans une base donnée
repose sur les puissances croissantes de cette base. Prenons
l’exemple
de
la
base 10.
Le
nombre 256
peut
s’écrire :
10 0 . En base 2, le principe est identique.
Ainsi le nombre 110 correspond en fait à 1
10 2 +5
10 1 +6
2
×
×
×
2 2 +1
2 1 +0
2 0 ,
×
×
×
soit 6 en base 10.
Les chiffres utilisés pour représenter les nombres sont déterminés
par la base.
Tableau 3.3 : Chiffres utilisés dans chacune des bases
Base
Chiffres
2 (binaire)
0 , 1
8 (octale)
0 , 1 , 2 , 3 , 4 , 5 , 6 , 7
10 (décimale)
0 , 1 , 2 , 3 , 4 , 5 , 6 , 7 , 8 , 9
16 (hexadécimale)
0 , 1 , 2 , 3 , 4 , 5 , 6 , 7 , 8 , 9 , A , B , C , D , E , F
 
Search JabSto ::




Custom Search